Good Morning Workout - comment adapter son alimentation?

L'activité physique tôt le matin est fréquente, dans un but de bien-être et de plaisir. C'est le cas par exemple des joggeurs qui souhaitent profiter du calme de la campagne au lever du soleil, ou du cycliste qui roule avant que le vent et la circulation routière ne s'intensifient.

Un petit déjeuner digeste

Un petit déjeuner léger est indispensable, pour apporter un peu d'énergie, mais surtout pour bien s'hydrater. Ce repas doit être léger, pour rester digestible et ne pas interférer avec l'activité physique qui le suit de près. Il correspond à un relais énergétique, mais doit avant tout renforcer l'hydratation, pour compenser les pertes d'eau nocturnes pendant le sommeil.

Il est donc conseillé de boire un grand verre d'eau au lever. Ensuite, le petit déjeuner peut consister en un bol de lait avec un peu de céréales aux fruits, ou du pain grillé ou des biscottes avec de la compote ou de la confiture, le tout associé à une boisson (thé, café, chicorée). Les toasts ou les biscottes ont l'avantage d'être souvent plus digestes que le pain blanc.

Cette collation ressemble au petit déjeuner habituel, à la différence qu'elle est d'une quantité beaucoup plus petite.

De l'éveil musculaire à l'entraînement sportif

Dans le sport, l'entraînement matinal est plutôt une recherche de performance. C'est parfois la seule solution pour concilier formation et vie professionnelle.

La pratique d'un réveil musculaire consiste à faire une activité de très faible intensité, pendant une bonne vingtaine de minutes. Cela correspond à du jogging en courant, ou du «spinning» sur votre vélo… L'objectif est de réveiller la «machinerie» des gestes sportifs, le contrôle nerveux des muscles, l'adaptation cardio-respiratoire, adoucir les tendons et les muscles, étirer les articulations, ainsi mieux préparer le corps pour la future formation de la journée.

Dans cette activité, la dépense énergétique est très légère et ne justifie aucune contribution particulière. Seule l'hydratation doit être traitée, en buvant un grand verre d'eau avant de partir. Boire la veille est également crucial, pour éviter de se réveiller déshydraté.

L'activité physique du matin peut être intensifiée pour devenir un véritable entraînement sportif.

Le petit déjeuner est recommandé, à condition qu'il soit léger, facilement assimilable car le temps de digestion est court. La priorité sera encore une fois de satisfaire une bonne hydratation.

Un grand verre d'eau au lever peut alors être accompagné d'un bol de lait aux céréales, toast à la confiture ou à la compote. L'eau reste la boisson idéale, car le thé, le café ou les jus de fruits peuvent provoquer des troubles digestifs (éructations, régurgitations, brûlures gastriques). Évitez les pâtes au chocolat, pâtisseries ou brioches, fromage, charcuterie, dont la digestion plus lente peut provoquer des troubles gastriques secondaires pendant l'exercice.

S'ENTRAÎNER SUR UN ESTOMAC VIDE

Certains athlètes s'entraînent le matin à jeun, généralement pour perdre du poids. L'intérêt d'une telle pratique est fortement contesté:

La pratique d'une activité sportive à jeun brûle principalement les sucres et les acides gras circulant dans le sang, puis force le corps à puiser dans ses réserves de glycogène, de graisses et de protéines. Le déficit énergétique place le corps dans une situation de «souffrance».

Assurez-vous que vous êtes ABONNÉ pour: remise en forme, entraînements, routines, levage, entraînement, sports, exercices, nutrition, santé, bien-être, conseils de combat, boxe, musculation, motivation, esthétique, déchiquetage, groupage, conseils, conseils, vlogs, divertissement , comédie, informations et bien plus encore!